On vient de terminer la première semaine de IEF chez nous (Instruction en famille)! Pour ma part, je suis super fatiguée! Pas parce que c'est difficile d'enseigner tous les jours, mais parce que la rentrée cette année est très, très mouvementée! Plein de choses à mettre en place, des rendez-vous, des réunions, des coups de fils, des devis, une nouvelle routine. Petit à petit tout va se calmer et on va retrouver un rythme calme... enfin je l'espère!

En tous cas, Lou et Sean sont d'accord pour dire que cette année était la meilleure rentrée de toute leur vie! Plutôt positif tout ça!

N'ayant pas reçu les livres commandés sur Librarie des Écoles, j'ai du bricoler des cours/ateliers de Maths et Français cette première semaine. J'ai pris le temps de comprendre où ils en étaient dans leur connaissances. J'ai constaté que les enfants ont le temps pendant les deux mois d'été d'oublier beaucoup de choses! Lou ne connaît absolument pas ses tables et bloque carrément quand il s'agit des maths, tandis que Sean est plutôt confiant et fort en tout. Je me rends compte que les enfants comme Lou peuvent "réussir" à l'école dans une matière sans pour autant vraiment apprendre en profondeur. Je suis donc à la recherche de méthodes plus ludiques pour lui enseigner les maths. J'ai commandé le kit pour apprendre les tables chez MULTIMALIN mais je ne l'ai pas encore reçu et je ne peux donc pas vous dire si c'est une bonne solution. Je vous donnerai des nouvelles bientôt. Apprendre des tables dans le contexte d'un jeu me semble bien. On a mis des posters un peu partout (couloir, WC) avec l'espoir que les enfants apprennent simplement en voyant tout le temps. J'ai remarqué qu'ils s'arrêtent devant souvent. Ils peuvent écrire des réponses ou des calculs sur les différents tableaux avec des feutres d'ardoise.

J'ai lu un certain nombre d'articles qui expliquent que notre système d'éducation en France est archaique et pas du tout adapté à ce qu'on sait aujourd'hui sur notre fonctionnement cérébral. Les métiers de demain éxigeront une nouvelle façon de réfléchir qu'on n'aide pas à developper chez nos jeunes élèves. Du coup, je réfléchie à comment, en faisant l'instruction à la maison, nous pouvons à la fois enseigner les bases qui vont être testés dans les écoles tout en les aidant à developper la créativité, la réflexion, le raisonnement. Quand j'étais à la fac, en cours de psychologie (au Canada), le prof nous expliquait comment f   onctionnait l'apprentissage et il mettait le point sur la mémorisation. Je me suis levée la main et je lui ai dit que c'était absurde, qu'il fallait d'abord COMPRENDRE avant de mémoriser car ça rend le travail dix fois plus facile. Il m'a regardée comme si j'étais un extra-terrestre. 20 ans plus tard, on peine encore à sortir de ce schéma de devoir APPRENDRE PAR COEUR. Je me rappelle aussi de mes deux grands en cours de SVT (en France) en 6éme. Pour les contrôles ce qui comptait c'était d'écrire mot par mot les réponses aux questions. Comprendre n'était même pas le but. Ça fait réflechir!

Mais bon, notre semaine ne consistait pas que du scolaire. Lundi on est parti à la plage avec des amis. Il n'y avait pas beaucoup de monde et les enfants se sont régalés. Et puis on a profité des derniers jours de la piscine extérieure de Vernet les Bains mardi et mercredi. Vendredi soir j'ai trouvé les enfants beaucoup moins fatigués qu'après une semaine à l'école. Ils sont plus posés, détendus et réfléchis. Je pense qu'on a tendance à sousestimer le stresse subie par les enfants à passer des journées entières à l'école.

IMG_1946

St. Cyprien

IMG_1947

Vernet les Bains