Saveurs de Famille

16 mars 2016

Meringues irratables!

Margot fait un travail sur l'air et sur la pâtisserie en ce moment. Elle a fait des crèmes brulées qui avaient l'air franchement très bonnes et du coup, il restait 8 blancs d'oeufs. Je lui ai passé une recette de petites meringues irratables dont je me sers régulièrement (recette ICI) qu'elle a préparées en... BLEU! Pourquoi pas?

Je me sers de cette recette pour faire des meringues classiques et aussi comme fond et coeur de gâteau glacé. Elles sont croquantes et légères et se tiennent parfaitement.

DSC_0144

Meringues

4 blancs d'oeuf à température ambiante

pincée de sel

115g sucre (fin si possible)

115g sucre glace

Préchauffez le four à 100°C (chaleur tournante) ou 110°C.

Mettez les blancs d'oeuf dans un bol en verre ou en métal. Ajoutez une pincée de sel. À l'aide d'un batteur électrique, fouettez les blancs jusqu'à ce qu'ils commencent à tenir. Ajoutez le sucre fin 1 cuillère à soupe à la fois en continuant à fouetter. Les blancs devraient être bien montés et brillants.

À l'aide d'un passoire, tamisez 1/3 du sucre glace sur les blancs montés. Mélangez délicatement le sucre avec une spatule. Faites pareil pour les deux autres tiers de sucre.

Margot a ajouté un tout petit peu de colorant gel.

Mettez les blancs dans une poche à douille et déposez des tas sur une plaque recouverte d'une feuille de papier cuisson. Il faut deux grandes plaques.

Faites cuire pendant environ 1h 30.

DSC_0134

Bleu et blanc

DSC_0143

On peut les pocher en formes différentes.

DSC_0014

On peut ajouter des amandes, noisettes, noix de pécan grillées et hachées.  On peut les tremper dans du chocolat après cuisson. Super bon!

DSC_0011

 

Posté par Janedo70 à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13 mars 2016

Un weekend rempli et un nouvel emploi du temps IEF

Encore un weekend bien rempli! J'ai acheté des fraisiers Charlotte avant le weekend et samedi matin on est parti chercher une grande remorque de fumier dans une ferme locale. Mon mari s'occupe de la partie "gros oeuvres" du potager, construction des bacs, préparation de la terre, mise en place du système d'arrosage, des systèmes de protection et autres, et moi, je m'occupe du reste. Je fais tout pousser! Mais sans lui, le jardin ne serait pas aussi réussi, pas aussi organisé et beau. Samedi après-midi pendant que j'étais partie, les enfants ont aidé leur père à transporter le fumier et remplir les bacs. J'avoue que ça m'a fait énormément plaisir en rentrant car c'est exactement le genre de chose que je préfère ne pas faire. Cet après-midi, j'ai préparé un bac, posé du plastique et planté les fraisiers. Je teste la couche plastique de protection contre les mauvaises herbes. Avant je ne mettais que de la paille et il y avait quand même pas mal de mauvaises herbes. On a mis en place une mini serre pour les semis de salade (surtout des batavias, ma préférée!). J'aime énormément le printemps quand les plantes se réveillent, tout redevient vert, le potager commence à se mettre en place. Les poules vont bien et pondent quasi tous les jours.

DSC_0102

Persil de l'année dernière encore en forme

 DSC_0105

Fraisiers Charlotte

 

DSC_0107

Les premier semis de salade dans la serre.

DSC_0108

Du bon fumier!

DSC_0110

 

DSC_0113

Notre poule élévée depuis bébé.

Ce matin il y avait le premier vide-grenier de la saison. On n'a besoin de rien, mais j'adore fouiller et parfois trouver du matériel pour l'école, pour nos passe-temps ou pour la maison à des prix dérisoires. Ça nous a fait une bonne petite promenade le matin au soleil avec une amie et nos jeunes enfants. J'ai trouvé pas mal de livres, un lot d'assiette à 2€ thème campagne, de la laine feutrée et du fil dans mes couleurs préférées.

DSC_0120

 

DSC_0122

 

DSC_0125

Je craque toujours pour la vaisselle!

J'ai terminé un planning de semaine pour les enfants. Ils préfèrent toujours faire le formel le matin (maths, français, histoire, anglais, code, musique) puis consacrer l'après-midi à leurs projets. Je crois qu'on pourra trouver un bon équilibre avec ce planning. Je n'ai pas défini quel type de travail ils feront pendant les heures de français (grammaire, étude de texte, dictée, etc). On verra selon le jour, selon ce qui a déjà été fait dans la semaine et leurs envies. Je serai beaucoup plus ouverte en ce qui concerne les sorties ou les modifications du planning. Avant, j'avais toujours peur qu'on n'arrive pas à "finir le programme", mais finalement, ce n'est pas important. Il me tarde de voir tout ce qu'ils vont faire avec ce temps "libre". Voici un exemple de notre planning (que vous pouvez télécharger):

Emploi du temps 2016

Emploi_du_temps_2016

C'est le planning de Sean qui est en 6e. Il n'a pas musique jeudi matin comme ses soeurs alors pendant ce temps, il avance en maths et français. Il fait les cours de Code de Khan Academy. À midi, les enfants mangent et souvent ils regardent un documentaire ou film avec leur père. Je prend ce moment pour moi et je disparais! Je voudrais instaurer plus de moments de lécture et rédaction. Ils auront le choix de faire ça entre midi et 14h ou le soir (appelés donc travail indépendant). Ils ont sports/activités deux soirs par semaine et le mercredi après-midi en plus pour Sean. On testera notre emploi du temps pendant quelques semaines puis on verra ça. Il faut rester souple, je pense! Les données changent constamment!

Les premiers muscari

DSC_0117

 

Posté par Janedo70 à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mars 2016

Bilan après une semaine

Quelle semaine! On ne l'a pas vue passer! Comme promis, voici un bilan de cette semaine de rentrée pendant laquelle on teste une instruction moins formelle. 

Pendant le weekend je réfléchissais sur comment on devait procéder. Est-ce que je leur dis exactement ce que j'ai en tête ou est-ce que je les laisse découvrir d'eux même? Est-ce que j'introduis l'idée de tenir un journal pour leur projets ou est-ce que j'attends voir comment tout se met en place. Je ne suis pas du tout maniaque de nature. J'ai des idées sur comment je voudrais organiser tout ce que j'ai à faire dans une journée, et j'ai fait énormément de progrès depuis que j'ai des enfants, mais franchement, quand la vie est trop carrée, rangée, organisée, je suis mal à l'aise. Je suis du genre à faire le ménage, mais laisser la veste suspendue sur le dossier du fauteuil pour garder un peu de "vie" dans la maison.

DSC_0068

Semis

Du coup, j'ai décidé de laisser les enfants trouver leurs occupations, sans vraiment d'explications. Je leur ai juste dit qu'ils devaient chacun choisir quelque chose "à faire". Le grand de 11 ans a commencé son lundi matin un peu grognon... "Je ne sais pas quoi faire". Je lui ai fait quelques propositions. Rien ne l'intéressait. Puis, je lui ai montré une site Project-based Engineering for kids chez Instructables. Et là, le déclic! Il a choisi de construire un arc et une flèche et heureusement, on avait tout le matériel nécessaire. Il a du couper des cubes de bois avec l'aide de son père et sinon, pour le reste, il a su suivre les instructions seul. On a parlé du rôle de chaque élément. Quand il a fini, il est allé dehors afin de le tester. Wow!!! Son arc a tiré environ 15 mètres!!!!

DSC_0076

Atelier géométrie

Pendant ce temps, la petite de 8 ans, avait choisi de continuer sa petite broderie. Elle faisait super vite ayant bien compris la technique. Mais quand elle a vu la construction de son frère, elle a tout laissé tomber pour en faire un aussi. Du coup, Sean lui a tout montré et ils ont commencé le grand concours de tire! Comment tenir la flèche, comment tenir l'arc, quelle force y exercer, afin de tirer le plus loin?

Lou, 10 ans, a commencé le story-board pour un film en stop-motion. Il fallait de la pâte à modeler pour confectionner ses personnages et du coup, on s'est mise à faire des tests. Oops! On a utilisé une farine qui n'allait pas du tout, alors on a en a refait, et cette fois-ci ça allait mieux. Sauf qu'elle était beaucoup trop molle pour tenir les formes. On a fini par acheter de la pâte Plasticine en magasin d'arts plastiques car il fallait un produit qui tient bien les formes. Elle aussi a fini par tout laisser tomber pour faire son propre arc et Sean avait tout appris par coeur du coup.

La journée est passée à une vitesse éclaire!!!! Tout le monde content, tout le monde productif.

DSC_0080

Broderie

Mardi, on a fait le marché, on est passé à la médiathèque. Sean est parti en ville avec son père acheter le bois nécessaire pour construire les cadres du potager. Calcul de la quantité nécessaire. Puis construction l'après-midi. Mercredi matin, jardinage pour tout le monde. Mise en place des cadres, remplissage de terre. Puis l'après-midi les enfants ont fait d'autres constructions du site de "Physiques" avec des amis.

Jeudi est arrivé et même si tout le monde s'est bien occupé les jours précédents, j'avais cette crainte à cause du manque de "formel". Pas de maths, pas de français, pas de rédaction!! Ahhhh!!!! J'avoue que le "tout libre" me stresse car laissés vraiment à eux-mêmes, les enfants passeraient leurs journées à jouer. Dans le livre Project-Based Learning, elle parle de projets, bien réfléchis, bien conçus et documentés. Sauf que mes enfants, quand ils font des activités comme cette semaine, dès qu'on parle de formaliser la chose, ils ne veulent pas! Ecrire un texte sur leurs activités??? NO WAY!!! Je leur ai donc demandé de faire des maths jeudi après-midi (en rentrant de la musique et une sortie en ville. Il leur reste que quelques chapitres chacun pour terminer leurs manuels de l'année. Sean est resté à la maison faire ses maths et la lecture du manuel de français le matin puis a fait une prépa dictée et du code sur Khan Academy. Et vendredi, encore une matinée maths, français (exercices dans leurs cahiers). Après-midi, cuisine pour Sean et projets pour les filles.

DSC_0086

Pâte à modeler

J'ai commencé à tout noter dans un grand cahier que j'avais acheté exprès afin de garder une trace de leurs apprentissages (il y en a de très jolis chez Gifi en ce moment - je suis accro aux jolis carnets). En formel, c'est très facile. On a les classeurs qui se remplissent, des cahiers pleins d'écriture, les manuels suivis. Mais cette semaine, si je n'avais pas tout écrit, j'aurais l'impression qu'ils n'ont pas fait grande chose!! Ils ont joué, joué, joué.

Mon mari fait un travail qui fait que soit il est avec nous tous les jours, toute la journée, soit il est parti dans un pays lointain. En ce moment, il est présent alors on passe nos journées ensemble, tous les 5, la plupart du temps. Chaque fois qu'un enfant pose une question, on répond ou on l'aide à trouver la réponse et cette instruction n'est jamais notée, formalisée, mais apporte une richesse énorme. Ils regarde un documentaire avec leur père, passionné d'histoire, on discute avec le voisin, on observe les animaux autour de nous, on discute politique (élections américaines en ce moment - yikes!), on cuisine, on parle de la santé, de la nutrition (nous, les parents, on suit un régime détox en ce moment et du coup, on mange tous mieux). Il y a mille occasions tous les jours pour faire de la transmission de savoirs et des idées.

IMG_4033

Le mouton, l'arc et la flèche

Lou a repris sont travail sur ses personnages de film avec la nouvelle pâte vendredi et elle s'est frustrée au point de partir en pleurs dans sa chambre. Elle était bloquée et je ne savais pas très bien pourquoi. Elle ne voulait plus sortir mais finalement a décidé de venir avec nous au parc voir les amis. Hier soir, elle s'est installée continuer son renne et elle a très bien réussi. Puis ce matin, elle y travaille depuis un bon moment à créer les décors, les petits champignons, d'autres personnages, le tout dans la bonne humeur. Ça me fait forcément penser aux enfants scolarisés qui ont du mal un certain jour, pour telle ou telle raison, qui passe un contrôle, qui ne comprennent pas une consigne, qui préfèrerait à ce moment-là être seul dans sa chambre, mais qui doit subir le système. J'avoue être partagée entre l'idée que les enfants doivent apprendre à se conformer un peu afin de comprendre la société et fonctionner dedans, mais en même temps, je trouve qu'ils méritent d'être mieux écoutés et mieux suivis. Lou est un bon exemple. Elle est très artistique et elle a du mal avec les choses trop logiques. Il lui faut plus de temps avec les maths et parfois, il faut trouver d'autres manières pour qu’elle comprenne certains concepts. À la maison, on prend le temps, je vois si elle a compris, je sais quand il faut revenir sur quelque chose. Elle a gagné en confiance et elle avance très vite en compréhension, qualité d'écrit, etc. Elle suit le programme de 6e avec son frère pour tout sauf pour les maths.

DSC_0092

Pour la suite, j'ai dans l'idée de mieux organiser notre temps afin d'arriver à caler les apprentissages semi-formels qu'ils aiment beaucoup (l'histoire, le code, l'anglais, la cartographie, la chimie) plus les maths et le français. Je pense qu'on pourrait tout finir le matin et laisser les après-midis libres pour tous leurs projets, activités, découvertes, sorties. On va tester, on verra. Je trouve qu'il n'y a jamais assez d'heures dans une journée, jours dans une semaine! La seule façon d'arriver à tout faire est de réfléchir et s'organiser... malheureusement. J'ai toujours aimé le "freestyle". Tant pis.

DSC_0097

Personnellement, j'ai passé une super semaine! Je me suis régalée à les aider. Et je me suis sentie moins stressée. Il faut trouver l'équilibre entre aider et laisser libre. Dans le livre, elle disait qu'ils devaient TOUT faire, que toutes les idées devaient venir d'eux. Mais j'ai constaté que mes enfants ne sont pas prêts pour ça et en plus, parfois, une idée venant d'un parent les aide à former d'autres idées. Et montrer comment faire quelque chose à une grande valeur aussi. J'ai fabriqué le blaireau pour le film de Lou et par la suite, elle a compris comment fonctionnait cette pâte et elle a fait tous les autres. Elle peut choisir de refaire l'animal ou elle peut le garder. Peu importe finalement.

Cette une nouvelle aventure. On trouvera notre équilibre petit à petit. Je suis ouverte aux expériences des autres et je continue ma lecture. On verra bien où ça nous emmène.

Oh! Et on a notre contrôle de l'IA le 24 mars.

IMG_4036

Au revoir les mauvaises herbes

IMG_4040

Les nouveaux bacs construits par Sean et son père

IMG_4043

Elles jouent avec les feuilles de chou.

IMG_4045

Remplissage des bacs

IMG_4046

Cornemuse et Pipo

Posté par Janedo70 à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 mars 2016

Notre nouvelle organisation IEF

Pendant les deux premiers mois de 2016, on a commencé à s'ennuyer dans nos journées d'IEF. Les enfants (Sean 11 ans, Lou 10 ans et Margot 8 ans) ne se sentaient pas trop motivés pour leurs apprentissages; ils râlaient, ils se disputaient et parfois ils partaient en pleurs. Pas tout le temps quand même mais assez pour que je commence à réfléchir sérieusement à les remettre tous à l'école ou trouver une autre solution. Je vivais un stress et ne commençais plus les journées avec joie. Je ne savais plus quoi faire. Depuis 2014, nous suivons des cours avec des manuels, mais en rajoutant d'autres cours intéressants comme la cartographie, la chimie, l'apprentissage de code informatique. Pour moi, c'était plus facile à gérer, et je savais que je n'avais rien à craindre lors du contrôle annuel de l'Inspection Académique. On avait eu un bilan très positif l'année dernière. Les enfants apprennent bien et ils ont presque fini leurs programmes de maths pour l'année.

DSC_0062

Notre "salle de classe"

Mais, au fond de moi, je sentais que je ne leur donnais pas la possibilité de vivre pleinement leur apprentissages. Ils ne pouvaient pas se concentrer sur les sujets qui les intéressaient vraiment car on passait beaucoup trop de temps dans le formel. Souvent, ils me sortaient des infos très intéressantes et je reconnaissais qu'elles ne venaient pas de nos livres, mais de leur propres découvertes.

J'ai donc commencé à lire...

Project-based Homeschooling-Mentoring Self-Directed learners de Lori Pickert

Elle explique comment créer un environnement favorable aux apprentissages indépendants et comment nous, les parents, on peut jouer le rôle du mentor/guide, sans en prendre le contrôle.

Free Range Learning - How homeschooling changes everything de Laura Grace Weldon

Je suis en plein dedans, mais je le trouve génial! On y trouve énormément d'études et d'exemples qui soutiennent l'idée que les enfants sont capables d'apprendre et de s'épanouir si on les laisse plus libres dans leurs apprentissages.

J'avais déjà lu

The Well-Trained Mind - A Guide to Classical Education at Home de Susan Wise Bauer

Ce livre m'a moins parlé car il parle de rigueur dans l'insctruction. Il faut suivre un schéma qui comprend l'idée de remplir le cerveau des enfants d'énormément d'information grace aux livres, manuels, etc. en s'appuyant surtout sur des textes anciens. Bof... Mes enfants aiment bien certains textes classiques mais pas tous et pas tout le temps. J'ai l'impression qu'on cherche à créer un élite et chez nous, on cherche plus l'épanouissement chez les enfants qui vont les permettre de réaliser leur objectives plus tard.

J'ai aussi passé du temps à lire des blogs, surtout américains, comme:

Penelope Trunk

Project-based Homeschooling

Life as Mom

et plein d'autres...

Et j'ai pris ma décision. Fini "l'école à la maison"!! À partir de demain, lundi 6 mars, nous allons apprendre différemment. J'ai passé du temps à trier les livres, sortir des dizaines de nos étagères, descendre tout le matériel arts plastiques/création des placards du premier étage. Microscope, relieuse, plastifieuse, encore une étagère plus proche pour tous les documentaires. TOUT ce qu'il faut pour que les enfants puissent avoir un accès facile aux matériels qui vont les aider à leurs découvertes/apprentissages. Nous habitons la campagne et cette année on a un grand projet de potager. Ils vont faire la cuisine, des films, des constructions et tout ce qui leur plaît. Ils vont continuer avec des manuels de maths et français, mais d'une manière plus cool. On va prendre plus de temps pour sortir de notre cadre maison, voir du monde, faire des visites. On n'avait jamais le temps à cause des "cours" quotidiens qui consommaient nos journées.

Faire ce choix n'était pas facile pour moi. Je suis attirée par l'organisation, la rigueur, probablement parce que je suis issue d'un milieu privilégié nord américains (même si je suis moi-même pas du tout comme ça!). J'ai passé ma jeunesse dans des écoles hors contrat, ultra privées. L'uniforme, les examens réguliers, la rigueur. Ce n'est jamais facile à effacer cette éducation qui devient presque une "croyance". "Sans haut niveau d'études, on ne peut pas réussir sa vie professionnelle". C'est exactement ça que j'avais compris toute ma jeunesse. Mais je détestais cette idée. En 1ère, on devait faire un exposé sur un métier qui nous intéressait. J'ai choisi chef (cuisine). J'ai passé une journée avec un grand chef de ma ville, fait un bon exposé... mais j'ai eu une note HORRIBLE. Pourquoi??? Je pense que c'était parce que dans mon école, leur but n'était pas de former des chefs de cuisine de demain, mais plutôt des chefs d'entreprise. Je n'ai donc pas suivi cette voie et il m'a fallu très, très longtemps pour me comprendre et savoir ce qui me plaisait vraiment dans la vie. Mon éducation m'a fait quand même beaucoup de tort.

Je ne veux pas que mes enfants vivent la même chose. En France, soit on est dans une école publique où les jeunes ne sont pas aidés à s'épanouir et sont souvent tirés vers le bas, soit ils sont des écoles privées hors contrat où on forme l'élite de demain. Oui, je sais qu'il existe des écoles intéressantes qui essayent de fournir un cadre plus ouvert, mieux comprendre les élèves et les aider à apprendre différemment. Il n'y a pas d'école comme ça près de chez nous. Sauf La Bressola, école Catalane.

Il nous reste 4 mois de cette année scolaire et j'ai décidé d'en faire une expérience. Rien dans la vie n'est figé et on peut toujours changer d'avis, peaufiner, modifier, chambouler. J'essayerai d'alimenter ce blog pour faire un point régulier sur nos activités, les apprentissages, etc.

Voici nos étagères!

 

DSC_0051

Les manuels qu'on utilisaient au quotidien, classeurs, cahiers.

DSC_0074

Quelques documentaires

DSC_0053

 

DSC_0054

DSC_0055

 

DSC_0057

 

DSC_0052

Placard avec matériels bricolages, arts plastiques

DSC_0058

DSC_0059

Encore Arts plastiques! (et encore au premier)

Posté par Janedo70 à 15:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 février 2015

Oreo cookies - faits maison

C'est en discutant avec ma soeur que j'ai eu l'idée de faire des Oreos maison. Elle en fait régulièrement (elle habite Vancouver) et mes enfants aiment beaucoup ça mais je n'en achète que rarement. J'en mangeais quand j'étais enfant, comme la plupart de petits nord-américains. Les biscuits étaient plus grands et on enlevait le haut pour lécher la crème. J'avais du mal à croire qu'on pouvait faire un biscuit qui ressemblait au vrai mais avec cette recette trouvée sur le blog "My Kitchen Addiction" le pari est gagné. Ces biscuits sont encore meilleurs que les vrais tout en ayant les éléments nécessaires pour se dire "Oui! C'est un OREO", un biscuit au chocolat croquant et une crème vanille un peu épaisse, bien figée.

DSC_0003

 

OREOs maison

Le biscuit au chocolat:

220 g beurre ramolli

200 g sucre

1 oeuf

1 c.à café extrait de vanille

260 g farine blanche

90 g cacao en poudre non sucré

1 1/2 c. à café poudre à lever

1 c. à café sel

 

Dans un mixeur, battez le beurre et le sucre jusqu'à ce qu'ils soient bien mixés et légers. Ajoutez l'oeuf et l'extrait de vanille.

Dans un bol, mélangez la farine, le cacao en poudre, la poudre à lever et le sel.

Baissez la vitesse du mixeur et ajoutez le mélange farine petit à petit. Continuez à mixer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé mais pas trop longtemps.

Formez deux boules et enveloppez-les dans du film plastique. Laissez au frigo une bonne heure.

Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante. Préparez des plaques de cuisson (papier sulfurisé ou silpat).

Abaissez la pâte à 2-3 mm et découpez des disques à l'aide d'un emporte pièce rond.

Faites cuire 13 min afin d'obtenir des biscuits croquants. Si vous souhaitez avoir une texture plus moelleuse, abaissez la pâte un peu moins et faites cuire moins longtemps. (Mais bon, ce ne sera pas commes les vrais Oreos!)

Laissez les biscuits refroidir et pendant ce temps, préparez la crème.

La crème Oreo:

110 g beurre ramolli

1 c. à café extrait de vanille

Une pincée de sel

375 g sucre glace

Quelques cuillères à soupe de crème liquide

Dans un mixeur, battez le beurre pour l'alleger. Ajoutez l'extrait de vanille, le sel et 2 c. à soupe de crème. Ajoutez le sucre petit à petit. Il faut obtenir une pâte lisse, pas trop épaisse mais pas trop molle non plus. Ajoutez plus de sucre ou plus de crème afin d'obtenir la constance désirée.

Retournez un biscuit sur deux directement sur la plaque. Soit vous pouvez étaler un peu de crème sur un biscuit, soit vous pouvez mettre la crème dans une poche à douille avec une douille ronde un peu large et vous posez la crème en escargot en laissant pas mal de place sur le bord. En posant l'autre biscuit, la crème sera bien répartie. Cette recette de crème fait exactement la quantité nécessaire.

Vous pouvez laisser reposer les biscuits au frigo afin de faire durcir la crème.

DSC_0004

 

 

Homemade Oreos
(Makes approximately 3 dozen)

For the cookies:

  • 1 cup (2 sticks) unsalted butter, softened
  • 1 cup granulated sugar
  • 1 egg
  • 1 teaspoon pure vanilla extract
  • 2 cups all purpose flour
  • 3/4 cup dutch process cocoa powder
  • 1 1/2 teaspoons baking powder
  • 1 teaspoon salt

For the filling:

  • 1/2 cup (1 stick) unsalted butter, softened
  • 2 tablespoons half and half
  • 1 teaspoon pure vanilla extract
  • Pinch of salt
  • 3 – 3 1/2 cups powdered sugar, whisked to remove any lumps
- See more at: http://www.mykitchenaddiction.com/2012/02/homemade-oreos/#sthash.LPZbReFm.dpuf

Homemade Oreos
(Makes approximately 3 dozen)

For the cookies:

  • 1 cup (2 sticks) unsalted butter, softened
  • 1 cup granulated sugar
  • 1 egg
  • 1 teaspoon pure vanilla extract
  • 2 cups all purpose flour
  • 3/4 cup dutch process cocoa powder
  • 1 1/2 teaspoons baking powder
  • 1 teaspoon salt

For the filling:

  • 1/2 cup (1 stick) unsalted butter, softened
  • 2 tablespoons half and half
  • 1 teaspoon pure vanilla extract
  • Pinch of salt
  • 3 – 3 1/2 cups powdered sugar, whisked to remove any lumps
- See more at: http://www.mykitchenaddiction.com/2012/02/homemade-oreos/#sthash.LPZbReFm.dpuf

Posté par Janedo70 à 20:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]


01 octobre 2014

CAP maths nous change la vie!

Depuis deux semaines, nous utilisons les manuels de CAP maths pour les cours de mathématiques. Lou n'arrivait pas à suivre avec le manuel de maths de La Librairie des Écoles (méthode Singapour), certainement parce qu'elle n'avait pas commencé avec cette méthode plus jeune. Une copine institutrice m'a conseillée CAP maths pour cette jeune fille très visuelle qui apprend mieux avec des activités ludiques. CAP maths propose le manuel de cours, plus le dico maths pour que les enfants puissent chercher des définitions et règles de maths et géométrie et puis le manuel de géométrie pour les exercices. L'apprentissage est plus ludique; les enfants doivent réflechir, manipuler, calculer, découper, poser. Chaque séance commence avec le calcul mental que les enfants prennent comme un jeu. Lou ne fait plus du tout la tête et elle a gagné en confiance. En début d'année elle se bloquait souvent et même pleurait en cours de maths mais aujourd'hui c'est fini!

DSC_0006

DSC_0008

DSC_0011

DSC_0013

DSC_0014

Posté par Janedo70 à 12:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2014

Bilan après 3 semaines - IEF

Trois semaines sont passées depuis notre rentrée d'école à la maison et je voudrais faire un petit bilan de la situation car ce début d'aventure n'a pas été sans questionnement et apprentissage, surtout pour moi. Les enfants en sont ravis! Ils sont plus reposés, plus réfléchis, plus calmes. Ils ne souffrent pas du tout de ces nouveaux horaires scolaires mis en place dans le système publique car ils peuvent se lever plus tard, manger en famille à midi, faire des pauses au jardin toutes les heures et aller jouer avec les copains en fin de journée. Quoi de mieux pour un enfant??

J'ai vu très rapidement que Lou avait des lacunes en maths et que quand elle lit, ce n'est pas très fluide. Elle saute des mots, ne reconnaît pas certains. Elle doit réfléchir avant d'écrire un "S" ou un "5" car elle oublie dans quel sens il faut les mettre. Le médecin m'a dit qu'on voyait ça souvent chez les personnes ambidèxtres. Et en fait, Lou était ambidèxtres plus petites et l'est certainement toujours mais elle avait décidé qu'il valait mieux écrire avec la main droite. Je me rends compte que cette petite difficulté va entrer en jeu pendant sa scolarité. Elle ne va pas forcément apprendre facilement en utilisant des méthodes classiques. Il lui faudra la possibilité de voir et manipuler. Et il lui faudra plus de temps pour apprendre certaines choses. Le médecin a préscrit un bilan chez un orthophoniste afin de voir de quoi il s'agit vraiment et effectivement, on lui a décelé quelques difficultés. Elle utilise plus le côté droit de son cerveau.

Mais du coup, je me suis rendue compte à quel point un enfant peut "surfer la vague" à l'école, apprendre mais sans comprendre ou sans retenir. Le rythme reste soutenu et il y a donc forcément des enfants qui quittent une classe sans avoir vraiement compris plein de choses. Maintenant, il est vrai que l'école fonctionne en cycles et on peut espérer que les enfants arrivent à acquérir les bases avant la fin du cycle... Mais si ce n'est pas le cas? On entend souvent parler des enfants entrant en 6ème qui n'ont justement pas ces bases et du coup, en plus des stresses liés à l'adolescence, ces enfants doivent arriver à rattraper ces retards scolaires.

IMG_1953

On avait commencé avec La méthode Singapour des maths mais après les conseils d'une amie instit, j'ai commandé CAP maths pour les deux. Cette méthode est très ludique et utilise beaucoup de manipulation. Les enfants utilisent les réglettes de Cuisenaire afin de visualiser les calculs, de la fausse monnaie, du papier petits carreaux pour visualiser les calculs carrés. Bref, ils aiment beaucoup cette méthode et avancent en s'amusant.

Pour le reste, je continue avec un peu de ceci, un peu de cela. On est inscrits au "Passport pour l'aventure" ce qui tombe bien car en géographie, on est arrivé au stade de la découverte du monde. Le club coûte 20€ par an. Chaque mois on découvre un pays différent à travers des sites, des activités ludiques, la cuisine, la musique. Pour le français, j'utilise le manuel de grammaire de La librairie des écoles. On fait aussi leur livre de lecture suivie. Puis j'imprime des exercices du net. Il faut vraiment remercier tous ces instits qui partagent leur travail avec nous. J'ai trouvé des sites superbes pour des leçons et des exercices, des contrôles (ou je leur en fais!), des cartes, etc. Et puis, l'iPad offre plein de possibilités avec la multitude d'applications gratuites ou payantes (jamais chères). On utilise une app qui permet de construire son royaume du moyen âge. Il faut bien comprendre le fonctionnement du système féodale pour avancer. On utilise Pilipop pour l'anglais, une app "J'apprends à lire l'heure", iTooch primaire pour faire des exercices de maths et de français. Je trouve que le fait de varier le support (iPad, stylo/papier, ardoise, orale, jeu de société) aide les enfants à rester motivés.

Je me demande tous les jours comment les enfants peuvent supporter rester dans une classe toute la journée, en groupe, à écouter, à faire des exercices assis à un bureau, en étant toujours calmes et sages. Je sais que quand j'étais jeune, j'étais bonne élève, mais je détestais l'école. J'ai remarqué que le fait que je sois là, avec eux, à les aider en cas de difficulté, à les encourager et les féliciter quand ils réussissent, les motive enormément. Je vois s'ils ont bien compris. On a le temps de faire beaucoup de calcul mental, d'exercices afin de bien intégrer un concept. Aujourd'hui Sean calculait le nombre de carreaux sur une surface découpée. Il devait la partager en zones. J'en ai préparé plein et il a donc pu passer un bon moment à ce "jeu". Il n'y a plus de secret pour lui!

Mais je compte aussi les guider vers un travail beaucoup plus autonome car la vie va l'exiger. Il faut aussi les aider à developper un esprit plus libre et créatif car j'ai l'impression que cette partie de leur cerveau à été bloquée. Ils ont du mal à donner leur avis dans un contexte scolaire.

Ça fait énormément réfléchir tout ça....

 

Posté par Janedo70 à 20:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 septembre 2014

La semaine de la rentrée - IEF

On vient de terminer la première semaine de IEF chez nous (Instruction en famille)! Pour ma part, je suis super fatiguée! Pas parce que c'est difficile d'enseigner tous les jours, mais parce que la rentrée cette année est très, très mouvementée! Plein de choses à mettre en place, des rendez-vous, des réunions, des coups de fils, des devis, une nouvelle routine. Petit à petit tout va se calmer et on va retrouver un rythme calme... enfin je l'espère!

En tous cas, Lou et Sean sont d'accord pour dire que cette année était la meilleure rentrée de toute leur vie! Plutôt positif tout ça!

N'ayant pas reçu les livres commandés sur Librarie des Écoles, j'ai du bricoler des cours/ateliers de Maths et Français cette première semaine. J'ai pris le temps de comprendre où ils en étaient dans leur connaissances. J'ai constaté que les enfants ont le temps pendant les deux mois d'été d'oublier beaucoup de choses! Lou ne connaît absolument pas ses tables et bloque carrément quand il s'agit des maths, tandis que Sean est plutôt confiant et fort en tout. Je me rends compte que les enfants comme Lou peuvent "réussir" à l'école dans une matière sans pour autant vraiment apprendre en profondeur. Je suis donc à la recherche de méthodes plus ludiques pour lui enseigner les maths. J'ai commandé le kit pour apprendre les tables chez MULTIMALIN mais je ne l'ai pas encore reçu et je ne peux donc pas vous dire si c'est une bonne solution. Je vous donnerai des nouvelles bientôt. Apprendre des tables dans le contexte d'un jeu me semble bien. On a mis des posters un peu partout (couloir, WC) avec l'espoir que les enfants apprennent simplement en voyant tout le temps. J'ai remarqué qu'ils s'arrêtent devant souvent. Ils peuvent écrire des réponses ou des calculs sur les différents tableaux avec des feutres d'ardoise.

J'ai lu un certain nombre d'articles qui expliquent que notre système d'éducation en France est archaique et pas du tout adapté à ce qu'on sait aujourd'hui sur notre fonctionnement cérébral. Les métiers de demain éxigeront une nouvelle façon de réfléchir qu'on n'aide pas à developper chez nos jeunes élèves. Du coup, je réfléchie à comment, en faisant l'instruction à la maison, nous pouvons à la fois enseigner les bases qui vont être testés dans les écoles tout en les aidant à developper la créativité, la réflexion, le raisonnement. Quand j'étais à la fac, en cours de psychologie (au Canada), le prof nous expliquait comment f   onctionnait l'apprentissage et il mettait le point sur la mémorisation. Je me suis levée la main et je lui ai dit que c'était absurde, qu'il fallait d'abord COMPRENDRE avant de mémoriser car ça rend le travail dix fois plus facile. Il m'a regardée comme si j'étais un extra-terrestre. 20 ans plus tard, on peine encore à sortir de ce schéma de devoir APPRENDRE PAR COEUR. Je me rappelle aussi de mes deux grands en cours de SVT (en France) en 6éme. Pour les contrôles ce qui comptait c'était d'écrire mot par mot les réponses aux questions. Comprendre n'était même pas le but. Ça fait réflechir!

Mais bon, notre semaine ne consistait pas que du scolaire. Lundi on est parti à la plage avec des amis. Il n'y avait pas beaucoup de monde et les enfants se sont régalés. Et puis on a profité des derniers jours de la piscine extérieure de Vernet les Bains mardi et mercredi. Vendredi soir j'ai trouvé les enfants beaucoup moins fatigués qu'après une semaine à l'école. Ils sont plus posés, détendus et réfléchis. Je pense qu'on a tendance à sousestimer le stresse subie par les enfants à passer des journées entières à l'école.

IMG_1946

St. Cyprien

IMG_1947

Vernet les Bains

Posté par Janedo70 à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 septembre 2014

IEF - Homeschooling 2014-15

Aujourd'hui c'est la rentrée! Chez nous ça se passe différemment cette année car on a décidé que deux de nos enfants, Sean et Lou, seraient scolarisés chez nous, à la maison.

DSC_0003

C'était une décision lourde à prendre comme vous pouvez imaginer. Il faut avoir la disponibilité et la motivation. Notre vie sera complètement chamboulée et les enfants seront présents quasi tout le temps. J'étais assez heureuse, je l'avoue, de me retrouver SEULE à la maison le lundi matin quand tous les enfants étaient scolariés et de retrouver la liberté d'organiser ma semaine à mon gré. J'avais recommencé une activité même si ce n'était qu'à temps très très partiel. Mon mari continue à partir au moins 6 mois par an pour son travail ce qui veut dire que la plus grosse responsabilité se reposera sur moi.

Vers le mois de mars les enfants commençaient à se plaindre de l'école. Lou disait quotidiennement qu'elle détestait Charlemagne car il avait "inventé l'école". Cette jeune fille de 8 ans qui a toujours aimé l'école, qui parlait enormément de tout ce qu'elle apprennait, à l'école ou ailleurs, était devenue triste. Elle se plaignait le matin avant d'y aller et le soir racontait systématiquement des choses qui ne lui plaisaient pas de la journée. Des choses qui commençaient à m'inquiéter aussi en tant que parent. Je ne raconterai pas les détails, mais nous avons vite compris que les enfants ne pourraient pas s'épanouir dans un tel environnement. Margot, en revenche, a demandé de rester dans son école parce qu'elle aime énormément sa maîtresse et nous étions d'accord car elle est effectivement une très bonne maîtresse et étant donné que l'école se trouve dans notre village, nous ne serons pas gênés par les nouveaux horaires et les déplacements.

Et puis, il y a le problème du nouveau rythme scolaire. Notre village fait partie d'un regroupement scolaire avec trois autres communes. Deux de mes enfants devraient aller à l'école dans un autre village, transportés par bus. Mais avec les modifications, le bus ne viendrait qu'après les activités périscolaires qui seront payantes. Si on ne souhaite pas que nos enfants y participent on serait obligé d'aller les chercher. Leur journée à l'école serait encore plus longue et avec le mercredi matin en plus.

Après des semaines de recherches et lectures sur divers sites et blogs, français et américains, je me suis rendue compte que l'IEF (instruction en famille) pourrait être une solution très positive pour notre famille. Non seulement les rythmes des enfants seraient mieux respectés mais les choix des thèmes et d'activités pourraient leur apporter beaucoup plus par rapport aux journées en classe avec plus de 20 élèves. Je pourrais leur faire des cours d'anglais tous les jours et non pas une heure par semaine ou pas du tout. Les activités de notre quotidienne pourraient devenir des moments d'apprentissage plus poussés.

J'ai choisi les livres (que j'attends encore pour la plupart à cause des congés du site au mois d'août) et d'autres supports. On ne va pas suivre un programme comme le CNED car si on a décidé de sortir du système, c'est aussi pour faire un enseignement différent. Dès que je reçois les livres, je vous les montrerai.

C'est une grande aventure qui commence et je vais continuer à poster des billets dans ce blog pour moi, afin de tenir un journal de notre expérience mais aussi pour partager cette expérience avec d'autres.

BONNE RENTRÉE À TOUS!

 

Posté par Janedo70 à 21:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 août 2014

Saumon sauvage au BBQ - fenouil sauvage

Je promenais les chiens ce matin quand j'ai vu une plante qui poussait au bord de la route et qui ressemblait un peu à l'aneth en fleurs. J'ai coupé une branche pour la sentir et effectivement, ça sentait très bon. Mais ça ressemblait plus au fenouil qu'à l'aneth. Dans un coin, un peu plus éloigné de la route il y avait la même plante mais toute jeune, encore sans fleurs. J'en ai cueillie, convaincue que c'était comestible. J'ai regardé sur le net en rentrant et je suis tombée sur ce site:

L'avis des plantes - fenouil

Comme j'aime bien hacher des brindilles d'aneth pour mettre sur ma salade, j'ai fait pareil avec ces tiges de fenouil. Super bon! Et à croire le site, très bon pour la santé aussi.

J'ai trouvé des filets de saumon sauvage cet après-midi et on a décidé de les préparer au BBQ ce soir. J'ai toujours eu peur de faire cuire le poisson au BBQ car j'imaginais qu'il tomberait en morceau lors de la cuisson. Mais en fait, il y a quelques règles à respecter qui rendent la chose ultra facile.

J'ai donc laissé le filer entier, huilé la peau et saupoudré la chair d'un mélange de gros sel et poivre 5 baies.

On a chauffé le BBQ un bon moment et quand les braises étaient encore bien chaudes (environ 230°C), j'ai huilé la grille du BBQ et placé le filet, peau sur la grille, chair vers le haut. J'ai fermé tout de suite et laissé, sans découvrir pendant 10-15 minutes (filet de 2,5 cm d'épaisseur). La chair a commencé à lacher un liquide blanchâtre. (On ne retourne pas le poisson).

Je l'ai tout simplement enlevé de la grille et il n'a pas du tout collé!

Je l'ai servi avec une salsa tomate, oignon rouge de Toulouges et fenouil sauvage haché, huile d'olive, vinaigre balsamique, sel, poivre. Simple et BON!

 

IMG_1894

 

 

Posté par Janedo70 à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,