Quelle semaine! On ne l'a pas vue passer! Comme promis, voici un bilan de cette semaine de rentrée pendant laquelle on teste une instruction moins formelle. 

Pendant le weekend je réfléchissais sur comment on devait procéder. Est-ce que je leur dis exactement ce que j'ai en tête ou est-ce que je les laisse découvrir d'eux même? Est-ce que j'introduis l'idée de tenir un journal pour leur projets ou est-ce que j'attends voir comment tout se met en place. Je ne suis pas du tout maniaque de nature. J'ai des idées sur comment je voudrais organiser tout ce que j'ai à faire dans une journée, et j'ai fait énormément de progrès depuis que j'ai des enfants, mais franchement, quand la vie est trop carrée, rangée, organisée, je suis mal à l'aise. Je suis du genre à faire le ménage, mais laisser la veste suspendue sur le dossier du fauteuil pour garder un peu de "vie" dans la maison.

DSC_0068

Semis

Du coup, j'ai décidé de laisser les enfants trouver leurs occupations, sans vraiment d'explications. Je leur ai juste dit qu'ils devaient chacun choisir quelque chose "à faire". Le grand de 11 ans a commencé son lundi matin un peu grognon... "Je ne sais pas quoi faire". Je lui ai fait quelques propositions. Rien ne l'intéressait. Puis, je lui ai montré une site Project-based Engineering for kids chez Instructables. Et là, le déclic! Il a choisi de construire un arc et une flèche et heureusement, on avait tout le matériel nécessaire. Il a du couper des cubes de bois avec l'aide de son père et sinon, pour le reste, il a su suivre les instructions seul. On a parlé du rôle de chaque élément. Quand il a fini, il est allé dehors afin de le tester. Wow!!! Son arc a tiré environ 15 mètres!!!!

DSC_0076

Atelier géométrie

Pendant ce temps, la petite de 8 ans, avait choisi de continuer sa petite broderie. Elle faisait super vite ayant bien compris la technique. Mais quand elle a vu la construction de son frère, elle a tout laissé tomber pour en faire un aussi. Du coup, Sean lui a tout montré et ils ont commencé le grand concours de tire! Comment tenir la flèche, comment tenir l'arc, quelle force y exercer, afin de tirer le plus loin?

Lou, 10 ans, a commencé le story-board pour un film en stop-motion. Il fallait de la pâte à modeler pour confectionner ses personnages et du coup, on s'est mise à faire des tests. Oops! On a utilisé une farine qui n'allait pas du tout, alors on a en a refait, et cette fois-ci ça allait mieux. Sauf qu'elle était beaucoup trop molle pour tenir les formes. On a fini par acheter de la pâte Plasticine en magasin d'arts plastiques car il fallait un produit qui tient bien les formes. Elle aussi a fini par tout laisser tomber pour faire son propre arc et Sean avait tout appris par coeur du coup.

La journée est passée à une vitesse éclaire!!!! Tout le monde content, tout le monde productif.

DSC_0080

Broderie

Mardi, on a fait le marché, on est passé à la médiathèque. Sean est parti en ville avec son père acheter le bois nécessaire pour construire les cadres du potager. Calcul de la quantité nécessaire. Puis construction l'après-midi. Mercredi matin, jardinage pour tout le monde. Mise en place des cadres, remplissage de terre. Puis l'après-midi les enfants ont fait d'autres constructions du site de "Physiques" avec des amis.

Jeudi est arrivé et même si tout le monde s'est bien occupé les jours précédents, j'avais cette crainte à cause du manque de "formel". Pas de maths, pas de français, pas de rédaction!! Ahhhh!!!! J'avoue que le "tout libre" me stresse car laissés vraiment à eux-mêmes, les enfants passeraient leurs journées à jouer. Dans le livre Project-Based Learning, elle parle de projets, bien réfléchis, bien conçus et documentés. Sauf que mes enfants, quand ils font des activités comme cette semaine, dès qu'on parle de formaliser la chose, ils ne veulent pas! Ecrire un texte sur leurs activités??? NO WAY!!! Je leur ai donc demandé de faire des maths jeudi après-midi (en rentrant de la musique et une sortie en ville. Il leur reste que quelques chapitres chacun pour terminer leurs manuels de l'année. Sean est resté à la maison faire ses maths et la lecture du manuel de français le matin puis a fait une prépa dictée et du code sur Khan Academy. Et vendredi, encore une matinée maths, français (exercices dans leurs cahiers). Après-midi, cuisine pour Sean et projets pour les filles.

DSC_0086

Pâte à modeler

J'ai commencé à tout noter dans un grand cahier que j'avais acheté exprès afin de garder une trace de leurs apprentissages (il y en a de très jolis chez Gifi en ce moment - je suis accro aux jolis carnets). En formel, c'est très facile. On a les classeurs qui se remplissent, des cahiers pleins d'écriture, les manuels suivis. Mais cette semaine, si je n'avais pas tout écrit, j'aurais l'impression qu'ils n'ont pas fait grande chose!! Ils ont joué, joué, joué.

Mon mari fait un travail qui fait que soit il est avec nous tous les jours, toute la journée, soit il est parti dans un pays lointain. En ce moment, il est présent alors on passe nos journées ensemble, tous les 5, la plupart du temps. Chaque fois qu'un enfant pose une question, on répond ou on l'aide à trouver la réponse et cette instruction n'est jamais notée, formalisée, mais apporte une richesse énorme. Ils regarde un documentaire avec leur père, passionné d'histoire, on discute avec le voisin, on observe les animaux autour de nous, on discute politique (élections américaines en ce moment - yikes!), on cuisine, on parle de la santé, de la nutrition (nous, les parents, on suit un régime détox en ce moment et du coup, on mange tous mieux). Il y a mille occasions tous les jours pour faire de la transmission de savoirs et des idées.

IMG_4033

Le mouton, l'arc et la flèche

Lou a repris sont travail sur ses personnages de film avec la nouvelle pâte vendredi et elle s'est frustrée au point de partir en pleurs dans sa chambre. Elle était bloquée et je ne savais pas très bien pourquoi. Elle ne voulait plus sortir mais finalement a décidé de venir avec nous au parc voir les amis. Hier soir, elle s'est installée continuer son renne et elle a très bien réussi. Puis ce matin, elle y travaille depuis un bon moment à créer les décors, les petits champignons, d'autres personnages, le tout dans la bonne humeur. Ça me fait forcément penser aux enfants scolarisés qui ont du mal un certain jour, pour telle ou telle raison, qui passe un contrôle, qui ne comprennent pas une consigne, qui préfèrerait à ce moment-là être seul dans sa chambre, mais qui doit subir le système. J'avoue être partagée entre l'idée que les enfants doivent apprendre à se conformer un peu afin de comprendre la société et fonctionner dedans, mais en même temps, je trouve qu'ils méritent d'être mieux écoutés et mieux suivis. Lou est un bon exemple. Elle est très artistique et elle a du mal avec les choses trop logiques. Il lui faut plus de temps avec les maths et parfois, il faut trouver d'autres manières pour qu’elle comprenne certains concepts. À la maison, on prend le temps, je vois si elle a compris, je sais quand il faut revenir sur quelque chose. Elle a gagné en confiance et elle avance très vite en compréhension, qualité d'écrit, etc. Elle suit le programme de 6e avec son frère pour tout sauf pour les maths.

DSC_0092

Pour la suite, j'ai dans l'idée de mieux organiser notre temps afin d'arriver à caler les apprentissages semi-formels qu'ils aiment beaucoup (l'histoire, le code, l'anglais, la cartographie, la chimie) plus les maths et le français. Je pense qu'on pourrait tout finir le matin et laisser les après-midis libres pour tous leurs projets, activités, découvertes, sorties. On va tester, on verra. Je trouve qu'il n'y a jamais assez d'heures dans une journée, jours dans une semaine! La seule façon d'arriver à tout faire est de réfléchir et s'organiser... malheureusement. J'ai toujours aimé le "freestyle". Tant pis.

DSC_0097

Personnellement, j'ai passé une super semaine! Je me suis régalée à les aider. Et je me suis sentie moins stressée. Il faut trouver l'équilibre entre aider et laisser libre. Dans le livre, elle disait qu'ils devaient TOUT faire, que toutes les idées devaient venir d'eux. Mais j'ai constaté que mes enfants ne sont pas prêts pour ça et en plus, parfois, une idée venant d'un parent les aide à former d'autres idées. Et montrer comment faire quelque chose à une grande valeur aussi. J'ai fabriqué le blaireau pour le film de Lou et par la suite, elle a compris comment fonctionnait cette pâte et elle a fait tous les autres. Elle peut choisir de refaire l'animal ou elle peut le garder. Peu importe finalement.

Cette une nouvelle aventure. On trouvera notre équilibre petit à petit. Je suis ouverte aux expériences des autres et je continue ma lecture. On verra bien où ça nous emmène.

Oh! Et on a notre contrôle de l'IA le 24 mars.

IMG_4036

Au revoir les mauvaises herbes

IMG_4040

Les nouveaux bacs construits par Sean et son père

IMG_4043

Elles jouent avec les feuilles de chou.

IMG_4045

Remplissage des bacs

IMG_4046

Cornemuse et Pipo