En début d'année, mon amie m'a parlée d'une expérience que sa famille avait décidé de tenter... 8 semaines sans sucre, en suivant le programme de Sarah Wilson qu'elle détail dans son livre I Quit Sugar! Je trouvais l'idée vraiment intéressante et j'ai décidé de suivre aussi. Pourquoi? Parce que trois médecins homéopathiques m'ont conseillée de supprimer le sucre parce que mon corps ne le supportait pas, mais je n'ai jamais écouté car j'aime trop faire de la pâtisserie. Je ne consomme pas des quantités énormes non plus, mais je savais très bien que trop quand même. Je souffre des maux de tête, j'ai un coup de barre horrible en début d'après-midi et je suis souvent ballonnée. Je trouvais que dans mon cas, l'expérience valait vraiment le coup.

 

DSC_0034

Dans son livre, Sarah est très claire sur le fait qu'il ne faut pas voir ce programme comme un régime et qu'il ne fallait plus jamais manger du sucre. Elle conseille de voir ça comme une expérience. Est-ce que le fait d'éliminer le sucre peut vous changer la vie? Je voulais savoir!

Mon mari était tout de suite partant car de toute façon, il en consomme très peu. Et on a décidé de faire participer les enfants en réduisant la quantité de sucre qu'ils mangeaient. Alors, plus de fruits, plus de sucre, plus de miel, plus d'agave, plus de gâteaux, desserts, etc. Il faut que le corps arrive à être désintoxiqué pour pouvoir plus tard réintroduire quelques aliments comme les fruits ou des produits sucrants naturels. Dans son programme les deux premières semaines sont nécessaires pour éliminer petit à petit le sucre, mais nous avons tout éliminé dès le départ puisqu'on n'a pas des habitudes comme boire des sodas, manger des bonbons, chocolat en excès. J'ai du changer mon petit déjeuner un peu car je faisais des tartines beurre miel et je mettais un peu d'agave dans mon thé. Je me fais des tartines de purée d'amande complète et thé au lait sans sucre.

Pour les petits, je leur fais des tartines le matin, même avec du miel s'ils veulent, et du chocolat chaud. Mais je leur fais des œufs aussi. Notre résolution de manger local nous a fait changer d'habitudes aussi quand même. Ils boivent du lait entier cru et je peux vous dire que quand on ne consomme pas de sucre, on trouve ce lait vraiment sucré et gourmand! Leur dessert est devenu du fromage et parfois du fromage blanc avec un peu de miel. Et ils mangent des clémentines et kiwis l'après-midi. Je croyais qu'ils auraient du mal, mais en fait, tout leur va. Il suffit de dire, Désolée, il n'y en a plus quand ils demandent quelques chose et ils ne disent rien. Pour leurs goûters d'école, chaque dimanche je prépare des biscuits en quantité en réduisant le sucre et aujourd’hui j'ai fait deux variétés de crackers salés qui seront accompagnés de fromage ou de beurre de cacahuète.

Deux semaines sont passées et hier on a fait le point avec mon mari. On ne souffre pas d'envies particulières. Si je vois un bon gâteau en image, OUI, je voudrais le manger, mais on ne souffre pas d'envies qui nous pourrissent la vie. On n'y pense pas. Mais il faut voir dans la semaine qui arrive. On verra! Je pense que nous avons de la chance, c'est tout!

Mais physiquement, qu'est-ce qui a changé????

Beaucoup de choses! J'avais pris 2 kilos en plus autour de 39 ans et je n'arrivais pas à les faire disparaître. Je suis plutôt mince, mais ils me gênaient. Dans la première semaine, ils ont disparu! Je n'ai plus de coup de barre dans la journée, ce qui me change la vie car ça me rajoute deux heures de travail efficace. Je ne suis plus ballonnée sauf quand je mange quelque chose comme les topinambours (impressionnants ces machins!) et pour le moment (mais je ne saurai pas vraiment avant un ou deux mois) je n'ai pas eu mal à la tête.

Hier matin j'ai lu cet article dans le New York Times dont Sarah parle dans son livre. Si vous lisez l'anglais, je vous le conseille vivement:


Is Sugar Toxic?

Bien sûr que SI!

Mon frère m'a envoyé un mail dans lequel il me mets en garde contre des maladies de cœur dont on pourrait souffrir. Il a retrouvé des membres de notre famille, perdus de vu car le père de ma mère s'était remarié en laissant aucune nouvelle. Il a eu des enfants que ma mère n'a jamais connus. Mon frère est en contact avec eux et ils s'avère que mon grand-père est mort avant 50 ans d'une crise cardiaque fulgurante. Et son fils aussi. Et ma cousine a été diagnostiquée avec les mêmes risques. Mon frère a fait un bilan et il y a quelques soucis avec ses taux de cholestérol. L'article dans le NY Times parle de la relation entre la consommation excessive de sucre et les taux de cholestérol et la façon dont le sucre agit sur notre corps entre autre. Alors, pour moi, c'est devenu une évidence!

Comme on dit en anglais,

That's food for thought!

 

Si cette expérience vous intéresse, je vous tiendrai au courant de l'évolution dans semaines qui arrivent.

Bon dimanche à tous!