Je suis assez séduite par la présentation des tians. Certes, c'est plus long à la préparation par rapport à des plats où il suffit de couper les légumes en morceaux. Mais je trouve que les légumes cuisent uniformément et les saveurs se diffusent parfaitement.
J’ai préparé récemment, une version courgettes – chèvre dans un plat plus petit par peur de ne pas aimer. Finalement, j’aurais pu tout dévorer toute seule tellement je l'ai trouvé excellent (d’ailleurs, c’est moi qui ai mangé plus de la moitié !)
La recette est toute simple. J’ai suivi la même préparation que ce tien ICI, mais comme les courgettes rendent beaucoup d’eau, je n’ai pas arrosé de bouillon.

Pas de photo cette fois-ci! Désolée. Il va falloir me faire confiance puisque je ne peux pas vous montrer sa beauté. Mais j'ai un souci de logiciel et j'ai perdu les photos de cette recette. Dès que je l'aurait refaite, je l'ajouterai.

Tian de courgettes – chèvre

2 grosses courgettes rondes (ou 4 normales)
2 bûches de chèvre
1 gros oignon

Ces proportions était bonnes pour un petit plat rectangulaire à gratin. Vous pouvez modifier les ingrédients par rapport à la quantité que vous souhaitez obtenir et la taille de votre plat.

Préchauffez le four à 200°C.
Coupez l’oignon en rondelles fines. Faites-les revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive à feu doux pour qu’ils confissent.
Coupez les courgettes en rondelles, pas trop épaisses, mais pas trop fines non plus.
Faites-les revenir rapidement dans une poêle avec un peu d’huile d’olive.
Coupez les bûches de chèvres en rondelles pas trop épaisses.
Dans un petit plat rectangulaire, tapissez le fond avec les oignons. Vous pouvez ajouter des herbes hachées si vous le souhaitez. Déposez deux rondelles de courgettes, puis trois rondelles de chèvre, puis de la courgette, puis du chèvre, etc pour bien remplir le plat.
Salez et poivrez.
Couvrez avec du papier aluminium et laissez cuire 30 min. Otez le papier pour permettre le haut de dorer un peu. Je ne me rappelle plus du temps exact de cuisson alors surveillez. Il est prêt quand les légumes ont l’air bien fondants.