Je suis noyée dans les gelées et les confitures en ce moment, figues, coings, pommes et raisins. Quand je vois le cognassier, j'ai la tête qui tourne. J'adore la gelée de coing mais je détéste la préparer. Les fruits sont durs et la procedure un peu longue. Je veux en faire beaucoup car chaque deux ans l'arbre attrape des bêtes et ne donne rien. Je me suis fait avoir l'année dernière et c'est ma belle mère qui me fournissait car je n'avais plus de pots, tellement j'en mange.

Mais cette fois-ci c'est une copine qui m'a donné 2,5kg de raisins muscat. J'avais envie d'en faire une gelée pour voir ce que ça donne. J'ai cherché des recettes un peu partout mais on se rend compte que pour ce genre de chose il y a une recette basique et après tout dépends des fruits, la quantité, etc. Je vais donc expliquer tout simplement ce que j'ai fait.

Je continue avec mes expériences en utilisant l'agar-agar pour aider la gélification. Je sais que les puristes prennent le temps pour faire en toutes petites quantités dans une vraie bassine à confiture, utilisent que des fruits parfaîts, etc, etc. Moi, je veux faire vite et la plus que possible à la fois (sans dépasser les 2,5 quand même). Pour les confitures d'abricots et de prunes, je fais toujours à l'ancienne sans pectine rajoutée et avec une cuisson un peu longue. Mais les gelées m'embêtent car selon le fruit, ça peut NE PAS prendre. Il n'y a rien de plus frustrant qu'une gelée liquide après tant de travail.

Une astuce que j'ai trouvé après quelques années d'expérience, c'est que les gelées méritent d'être mises dans des pots avec le papier plastifié et pas dans des pots à couvercle. Il faut bien, bien mettre le papier, l'humidifier corrêctement, bien le tirer pour que ça soit complêtement hermétique (je dis ça car j'ai déjà vu des personne mettre le papier un peu n'importe de comment). Comme ça, on dirait que la confiture continue à réspirer et elle se solidifie un peu plus. Mais la confiture de figue que j'avais mis dans des pots comme ça s'est trop solidifié et maintenant je mets abricot, prune et figue que dans des pots à couvercle à vis. Elles gardent la bonne consistence.

IMGP1734

 

(ce papier plastifié est MAL mis! Oops ;-)

Gelée de raisin

2,5 kg de raisins
sucre
agar-agar

Passez les grappes rapidement sous l'eau. Egrénez les raisins.

IMGP1724

Mettez les dans une grosse casserole avec un demi tasse d'eau (pour pas que les peaux se brulent). Faites chauffer en remuant souvent. Les grains vont éclater. Je les ai pressé régulièrement pendant 10 minutes pour les aider. Quand ils sont bien ramollis et qu'il y a beaucoup de jus, enlevez la casserole du feu.

IMGP1726

Passez les grains dans un moulin à légume avec les plus petits trous. Ca va rendre le jus et la pulpe.
Pesez le jus. Enlevez une petite tasse de jus que vous gardez à côté. J'avais mis à peu près poids pour poids de sucre mais ma gelée est très sucrée! Ca dépend des raisins et comment vous aimez votre gelée! On peut eventuellement réduire la quantité de sucre. Mettez donc le sucre avec le jus en remuant pour le laisser se dissoudre.
Portez le jus à ébullition. Faites cuire une vingtaine de minutes en remuant régulièrement. C'est pendant la cuisson que je prépare mes pots. Je les lave bien puis je les mets au four à 100°C pendant 5-10 min. (je les oublie à chaque fois). Ils sont stérilisés et prêts à être replis.
Délayez de l'agar-agar (2g, soit 1/2 cc par litre/kg de liquide) dans la petite tasse de jus que vous avez gardé à part. Ajoutez le jus à la gelée qui cuit en remuant bien. Faites cuire quelques minutes. Arrêtez la cuisson et mettez la gelée en pots. Retournéz-les si vous avez des pots avec couvercle. Sinon, pensez à mettre le papier plastifié bien tiré.

IMGP1740